A new platform for fundamental & applied low background inter-Disciplinary Underground Science & Technology

Contexte

Des observations optiques des TLE sont actuellement effectuées depuis plusieurs sites dans le sud de la France et ce depuis plusieurs années.
 En 2011, quatre caméras ont été utilisées (Watec 902H).

Contacts:
Serge Soula, Jean-Michel Martin, YvesMeyerfeld Laboratoire d'Aérologie, Université de Toulouse, CNRS, 31400 Toulouse, France

Expérience

De nombreux sprites et autres TLE ont été observés au-dessus des tempêtes tout au long de l'année sur la terre (France et Espagne) ou sur la mer (mer Méditerranée occidentale et océan Atlantique). Certains événements  ont été analysés en associant divers types de données.

notre mission

observations

Figue. 1 Images de TLE dans des trames de 20 ms issues de l'imagerie vidéo:

a) Éléments sprite de colonne au-dessus d'une tempête à environ 150 km de la caméra.
b) Les Carrotsprite à un stade de développement différent, déclenché par le même flash CG situé à environ 200 km de la caméra. 
c) Groupe d'éléments sprite de colonne avec un "jellyfish sprite" au premier plan (~ 300 km de la caméra). 
d) Groupe de sprites de colonne à environ 300 km de la caméra. e) Groupe d'éléments sprite avec des vrilles très développées (à 320 km de la caméra). 
f) et g) Type de sprites dansants (à 190 et 260 km de la caméra, respectivement). 
h) Groupe d'éléments sprite circulaires et pliés (à 380 km de la caméra). 
 i) Sprite de carotte à distance avec halo (880 km de la caméra). 
j) Carrotsprite centré sous un halo et un élément de colonne (390 km de la caméra). 
k) Elfe au-dessus d'un flash CG situé à 340 km de la caméra.