A new platform for fundamental & applied low background inter-Disciplinary Underground Science & Technology

particules

Environnement neutron et muon

La capsule et les salles adjacentes sont à une profondeur de 1500 mwe (meters of water equivalent).La première figure ci-dessous montre en effet la variation de chaque composante du flux de neutrons avec la profondeur. La bande ombragée est caractéristique des contributions dues à la radioactivité naturelle des roches basées sur des mesures à grande profondeur et la concentration de l’uraniun et du thorium dans la croûte terrestre.
D’après la deuxiéme figure, le flux de muons dans la zone la plus profonde du LSBB est de 4.10-7 cm-2s-1sr-1.
Au-delà de quelques centaines de mètres de roche, la radioactivité de la roche est dominante comparée au rayonnement cosmique, les neutrons de la réaction (μ, n) représentant une contribution minoritaire par rapport à ceux de la roche.
Au-delà de quelques centaines de mwe, les neutrons issus de la roche environnante sont les plus nombreux, quelle que soit la nature du site souterrain. L’augmentation de la profondeur ne réduit pas significativement ce flux de neutrons.
Ainsi, le flux de muons est un phénomène d’une importance secondaire pour les activités LSBB (à noter que le rocher LSBB est karstique).
Toutefois, l’installation de dispositifs appropriés, comme un scintillateur plastique, permet d’envisager tout type de mesures.