A new platform for fundamental & applied low background inter-Disciplinary Underground Science & Technology

surveillance de la radioactivité de l'environnement



L’IRSN assure, sur le territoire national, une veille permanente sur les niveaux de radioactivité ambiants dans les différents milieux (air, eau, sol, aliments…) avec lesquels la population peut être en contact. L’IRSN a pour mission de concourir à la surveillance de la radioactivité de l’environnement en France. Les moyens déployés à cet effet en font l’un des principaux acteurs aux côtés des exploitants et des autorités. Pour cela, l’Institut dispose d’un ensemble de réseaux de mesure permettant : • la surveillance en temps réel du milieu atmosphérique ou aquatique (réseaux d’alerte pour la détection d’accident ou d’incident, le repérage d’anomalies), • la surveillance des différents milieux de l’environnement par le biais d’analyses sur des échantillons (réseaux de prélèvements), • de mieux comprendre les processus régissant les distributions des radionucléides dans le temps et dans l’espace en vue de modéliser les phénomènes (réseau Observatoire PErmanent de la Radioactivité). Cette surveillance participe à l’évaluation des doses reçues par les populations et à l’appréciation de l’impact des activités humaines, industrielles ou médicales sur l’environnement.

télésurveillance



Les réseaux automatisés de télésurveillance, dédiés à la surveillance continue du milieu atmosphérique et aquatique, sont constitués des réseaux   ·   TELERAY, dédié à la surveillance en continu du rayonnement gamma ambiant de l'air (19 millions de mesures par an), avec une fonction d’alerte en cas d’élévation inhabituelle du débit de dose ambiant. Il s’agit d’un réseau de télésurveillance, constitué de 165 balises en France métropolitaine (figure 3) dont 7 installées outre-mer (Tahiti Nouvelle-Calédonie, Antilles, Saint-Pierre-et-Miquelon et réunion)
.    HYDROTELERAY (7 stations), dédié à la surveillance en continu des fleuves recevant les effluents des centrales nucléaires, en amont de leur débouché en mer ou de leur sortie du territoire national. Chacune des stations permet la réalisation d’une mesure par spectrométrie gamma toutes les 2 heures et de l’échantillonnage automatique d’eau en cas de détection de radionucléides inhabituel


https://sws.irsn.fr/sws/mesure/index